Ecodev Conseil
232 rue de Noisy le sec
93170  Bagnolet

29/10/2017

Le Val de Loire en ballon !

J'avais l'an dernier amorcé plusieurs circuits "La Loire à Vélo", me renforçant dans la conviction que cette merveilleuse vallée et ses territoires trouvaient une nouvelle jeunesse, un nouvelle attractivité.

Prendre de la hauteur en ballon, partir des abords du château de Chenonceaux, le survoler à 200 mètres de haut, monter encore, puis après avoir ajusté nos regards vers l'abbaye de Pontlevoy, se poser  (un peu rudement ...), au milieu des champs et boire un verre de Cheverny : une expérience exceptionnelle, un regard différent et aérien (on monte à 800 m), sur un vaste paysage qui garde une harmonie certaine (une consommation d'espaces par l'urbanisation  plutôt bien maitrisée, un damier de polyculture qui subsiste ...).

 

Le Havre redécouvert

Deux journées bien remplis pour redécouvrir la "ville port" et sa modernité vivante.

Les 500 ans du Havre.

Toute une série d'expositions et de réalIsations temporaires : le long de la plage de Sainte-Adresse (les  700 cabanes de plage peintes par Karel Martens selon un processus numérisé...), quai de Southhamptonn, une oeuvre monumentale (La catène de containers, de Vincent Ganivet), Eglise Saint-Joseph (de Chiharu Chiota, l'étonnante réalisation suspendue Accumulation of Power), sans omettre les expositions et le fond de collection  du MUMA (Eugêne Boudin, Turner, Raoul Dufy et Claude Monet, avec Impression au soleil levant ...).

Cela étant, le centre ville garde encore quelques signes de fragilité (commerciale) mais on sent bien en cette fin d'été, les signes d'une réactivation de la ville reconstruite par Auguste Perretil y a plus de 65 ans.

 

 

Portes ouvertes à l'Institut suédois après ses travaux de rénovation.

Au coeur du Marais, L'hôtel de Marle abrite le seul centre culturel de Suède à l'étranger.

C'est à la fois très familial, détendu (tous participent aux ateliers de cardage de la laine) et très singulier (un artisanat d'art utilisant des matériaux inhabituels, commer l'écorce de bouleau,) des couleurs étonnantes, le tout sur fond de jeux de lumières et de videos avant-gardistes.

                                                                                                                                                                                                                                               

Au total , les patrimoines historiques, urbains et de savoir -faire, ne sont jamais figés, et retrouvent  des leviers pour rebondir, grâce à la créativité, au sens de l'initiative et souvent aux technologies. Pour la joie d'un public nombreux et renouvelé, de toutes générations
 

 

.

 

 

 

 

Retour à la liste des actualités

Top