Ecodev Conseil
232 rue de Noisy le sec
93170  Bagnolet

04/10/2018

QUELLES FILIÈRES DE FORMATION DÉVELOPPER POUR LE TERRITOIRE NORD-OUEST SEINE ET MARNAIS ?

L’Association Seine et Marne Ensemble, créée en 2017, regroupe 37 communes du nord-ouest seine et Marais. Elle a souhaité lancer, avec l’appui du Département de Seine et Marne, une réflexion stratégique sur l’offre de formation et l’accès des habitants aux emplois. Ceux qu’offre le pôle de Roissy (pôle des échanges internationaux, près de 240 000 emplois pour le périmètre du Grand Roissy) ne paraissent pas toujours bénéficier aux habitants du nord seine et marnais, moins représentés en effet dans les effectifs que les actifs des territoires proches de Seine Saint-Denis, du Val d’Oise et même du sud de l’Oise.

Les causes en sont multiples, et perdurent depuis deux décennies : on invoquera les questions d’accessibilité par les transports collectifs (un territoire moins finement maillé malgré les améliorations des lignes de bus), l’inadéquation des niveaux de qualification, le manque de préparation à des métiers tournés vers l’international et peut-être également l’insuffisance d’information sur la réalité de ces métiers, leurs évolutions, leurs requis (des métiers très divers dans leurs profils et leurs conditions d’exercice).

Les objectifs poursuivis :

  • Actualiser le diagnostic de l’offre de formation (initiale, continue, en alternance), à l’échelle des 37 communes et plus largement, du nord francilien.
  • Identifier les freins à l’accessibilité aux parcours de formation.
  • Repérer les lacunes, les « maillons manquants » au regard des besoins expérimés.
    • Identifier les enjeux et les mutations du marché de l’emploi (emplois aéroportuaires et principales filières des pôles d’emplois…).
    • Evaluer les impacts de la dynamique des grands projets aux plans quantitatifs et qualitatifs.
  • Une prospective à moyen terme et à plus long terme afin d’entrer dans une logique non seulement de préparation, mais d’anticipation et faire de la compétence un facteur clé d’attractivité économique.

 

    • Proposer un programme d’actions qui soit en mesure, sur une base partenariale largement ouverte, d’enrichir les parcours de formation, de diversifier l’offre existante et de l’adapter aux évolutions qui marquent fortement le secteur du Grand Roissy.
    • Les trois ateliers du Groupe de travail « Formation » pour élaborer un projet et un programme d’actions :
    • Un premier atelier s’est déroulé le 26 mars à Iverny. Il a permis un premier échange avec les élus du territoire autour des composantes du diagnostic.
    • Le second s’est tenu le 15 avril, abordant les facteurs d’évolution pesant sur les formations et la nature des métiers (dynamique des filières, impact pressenti des projets structurants du Grand Roissy).
  • Le troisième, en mai, s’est focalisé sur les axes prioritaires et l’élaboration d’un programme d’actions.Le parti a été pris d’éviter la dispersion en un grand nombre d’actions dont la mise en œuvre serait trop lourde et dont certaines sont engagées selon d’autres voies. Il a été souhaité de se centrer sur des actions très ciblées, de mettre l’accent sur la dimension linguistique et relationnelle et linguistique, d’appuyer des démarches innovantes (dans le domaine de la sureté aéroportuaire par exemple), ou bien encore de prolonger et d’enrichir des parcours éducatifs existants mais trop courts localement (ainsi dans le domaine des échanges et du commerce international). Pour l’essentiel, ces axes de travail s’accordent très étroitement avec ceux du Campus des Métiers et des Qualifications « Hub aéroportuaire et échanges internationaux ».

 

  •  

 

 

 

Retour à la liste des actualités

Top