Ecodev Conseil
232 rue de Noisy le sec
93170  Bagnolet

14/04/2018

 

 

China revisited - Observations, de retour d’un nouveau voyage en Chine

Shanghai 

La première ville de Chine atteint maintenant les 24 Millions d’habitants, et la mégalopole formée avec Nanjing, Wusi, Suzhou et Hangzhou concentrent certainement près de 70 millions d’habitants.

 

 

 

Pudong area et Lujiazui  se densifient rapidement (Shanghai tower, 600 m, est terminée depuis deux ans) et s’animent au plan commercial. Des extensions urbaines récentes d’une certaine qualité : nouveaux parcs, plantations diversifiées (espèces) ; la vie revient (une certaine biodiversité)…

Retour sur les « classiques » : le Bund, prestigieux naguère, retrouve une nette dynamique et se prolonge par un nouveau quartier d’affaires (New Bund, Greenland Bund central Plaza), au grand dam de la ville ancienne réduite, elle, à quelques ilots …

Les quartiers des Concessions, Nanjing Lu, Huaihai, Tianzifang, Jin An, accueillent de nouveaux « malls » et la montée en gamme des commerces est bien notable pour Nanjing Xi Lu (West side) et d’autres.

 

Même si elle a un peu baissé avec le départ de beaucoup d’industries vers les provinces périphériques (Anhui), le niveau de pollution reste une question majeure.

Progression des véhicules électriques, surtout les 2 roues, les vélos, scooters, mais aussi quelques voitures en location généralement de couleur verte.

Les vélos en location fonctionnent partout ou presque à Shanghai (ceci n’existait pas ou peu il y a 4 ans).

Le périurbain et quelques enclaves plus rurales, entrecoupées de quartiers urbains très denses, de complexes industriels. Des zones très densément cultivées. Plus loin au sud « Nan Bei », à plus de 80 km : un mini parc naturel très protégé (lacs, collines, monastères et temples), parfait pour la promenade.

La grande ceinture maraichère de Shanghai (serres et surtout tunnels) s’est étendue au nord/ nord-est, et on y note une progression des cultures bio ….

Hangzhou (plus de 8 Millions habitants).

Le lac de l’Ouest reste la grande attraction touristique, malgré la pluie, de même que les collines plantées de théiers (Musée national du thé), de bambous, mandariniers et de camélias …

 

 

Le siège d’Alibaba et de nombreuses sociétés technologiques (électronique, biotechs …)…

Le Wetland Park, un mix de réserve naturelle, d’hortillonnages, avec des attractions et reconstitutions, semble être la nouveauté et s’ouvre vers le site de départ du Grand Canal impérial (qui file jusqu’à Beijing) …

Moins de démesure ici : des hauteurs de construction plus modérées, une qualité des certaine espaces publics en centre-ville, avec très souvent des doubles rangées de plantations.

Mais la périphérie, gonflée par de nouvelles arrivées de populations rurales, reste à l’image de ces grandes villes hyper densifiées.

A trois heures d’avion vers l’Ouest, Chengdu (Sichuan) en est l’exemple.

A la recherche des quartiers « traditionnels », muséifiées, entourés de parcs certes plaisants mais sur fréquentés en cette période de congés….

Au sud, les nouveaux quartiers résidentiels aisés ; avec le plus grand complexe commercial de Chine (et peut-être du monde dit-on ici)….

Les trois lignes de métro et le New Century Global Center (1.7 millions de m²), complexe commercial, de loisirs, hôtels…. 100m de haut. Un garde du parc voisin nous explique qu’il y est allé qu’une seule fois, car il y a dépensé 10 fois plus que dans un centre commercial classique.

La Chine en vacances pour le Nouvel an !

On le voit à Leshan (le site du Grand Bouddha au confluent des trois rivières), à 100 km au sud de Chengdu et le pire nous fut épargné d’après les images de la presse.…

On le vit surtout aux Montagnes Jaunes (Huang Shan, 1850 m), où des milliers de touristes chinois arrivent par le téléphérique, montent des centaines de marches tout en prenant des selfies (avec nous si possible), dans le brouillard, une bruine glaciale, un peu de neige. Des visiteurs de tous âges ….

Une montagne mythique, quelques aperçus poétiques à travers les nuages.

Un retour par l’autoroute G 60 est digne de nos rentrées estivales 

Conclusions provisoires :

Indéniablement, la Chine avance : nouvelles infrastructures, diffusion des technologies (numérique, modes de paiement), et le niveau de vie général semble avoir sensiblement progressé depuis quatre ans. Plus de 200 millions d’habitants ont ainsi un standard de vie assez comparable à celui de l’Europe de l’ouest.

On paye majoritairement avec son smartphone (shouji) : Alipay, We chat ; idem pour les taxis (Didi) ; donc no more cash or Visa !

Parcs industriels et technologiques autour de Shanghai, nombreuses entreprises modernes, souvent d’origine internationale.

Au niveau environnemental, des efforts. Non seulement des plantations, mais un contrôle renforcé des émissions industrielles (avec des transferts vers les provinces plus éloignées), et automobiles (limitations de vitesse, restrictions de la circulation sur certains axes, tarification différenciées des plaques minéralogiques) … Beaucoup reste à faire malgré toutes ces mesures.

Les écarts de développement entre provinces demeurent très marqués, de même entre les catégories sociales, et la croissance économique chinoise a de nombreux « laissés pour compte ». Pas facile d’apprécier ces disparités sociales et régionales qui restent considérables. Malgré l’élévation générale du niveau de vie et les transformations des modes vie.

Retour à la liste des actualités

Top